Non, Starbucks n’offre pas de coupon de 50$US si vous répondez à un sondage en ligne.

Ce n'est pas arrivé cette semaine...

NEW YORK — Vérification faite par l’Associated Press, et contrairement à ce que vous pouvez avoir lu ou entendu ailleurs, voici quelques-uns des événements les plus extraordinaires qui ne se sont pas produits cette semaine...

FAUX : Starbucks offre un coupon de 50 $US si vous répondez à un sondage en ligne.

LA VÉRITÉ : Starbucks n’offre pas de coupon de 50 $US si vous répondez à un sondage en ligne. La chaîne prévient que les liens qui circulent sur les réseaux sociaux sont faux, même s’ils sont partagés depuis des années. Après avoir cliqué et répondu aux questions, on demande aux internautes de partager le lien sur leur page Facebook. Quelques indices que ce n’est pas vrai : le logo Starbucks est ancien et le sondage comporte des fautes de frappe ou d’orthographe. Starbucks conseille aux clients qui ont des doutes d’appeler son service à la clientèle ou de consulter un employé.

-----

FAUX : Le maire de Londres, Sadiq Khan, autorise une banque djihadiste «interdite».

LA VÉRITÉ : M. Khan n’a pas autorisé l’ouverture d’une banque qui finance le terrorisme et qui est interdite aux États-Unis, quoi qu’en dise le site de complots YourNewsWire. Tout d’abord, le maire n’a aucun pouvoir sur les banques; cela appartient aux autorités financières britanniques. M. Khan a annoncé en septembre l’ouverture de deux succursales de la banque Habib AG Zurich, une institution suisse. Une entité similaire, mais totalement distincte, la banque Habib, est une banque palestinienne installée à Karachi. L’État de New York a imposé cette année une amende à la banque Habib pour ne pas avoir bloqué les transferts illicites d’argent, notamment en ce qui concerne le financement du terrorisme. La banque suisse Habib AG n’a pas de bureaux aux États-Unis.

-----

FAUX : Une première équipe de la NFL est poussée à la faillite par les voyous qui s’agenouillent.

LA VÉRITÉ : Les Jaguars de Jacksonville ont assuré n’avoir aucune intention de se placer à l’abri de leurs créanciers, peu importe ce que racontait plus tôt ce mois-ci le site satirique Patriot Post. Le texte a ensuite été repris sur plusieurs sites conservateurs. La «nouvelle» affirme que les Jaguars ont perdu des revenus quand leurs joueurs se sont agenouillés lors de l’hymne national, avant les matchs à domicile. On ajoute que l’équipe avait l’intention de demander la protection d’un tribunal d’Atlanta inexistant. Toute demande de faillite des Jaguars aurait lieu en Floride.

-----

FAUX : Plus de 5000 personnes décédées ont voté pour Doug Jones en Alabama.

LA VÉRITÉ : L’histoire a beau être virale, le secrétaire d’État de l’Alabama, John Merrill, assure que 5329 votes récoltés par le démocrate Doug Jones lors de l’élection sénatoriale spéciale de mardi n’étaient pas ceux de personnes décédées. «Il n’y a pas 5000 morts sur les listes électorales, sauf s’ils sont morts aujourd’hui», a-t-il dit à l’Associated Press jeudi. Plusieurs fausses histoires sont apparues immédiatement après la victoire étonnante de M. Jones face au républicain Roy Moore.