Le dernier bilan inférieur à ce chiffre dans cet État de quelque 20 millions d’habitants remontait au 2 avril.
Le dernier bilan inférieur à ce chiffre dans cet État de quelque 20 millions d’habitants remontait au 2 avril.

Bilan journalier de 540 morts à New York, le plus bas depuis début avril

AFP
Agence France-Presse
NEW YORK — L’État de New York, épicentre de l’épidémie aux États-Unis, a recensé 540 morts du coronavirus au cours des dernières 24 heures, soit le bilan le moins lourd depuis 15 jours, a indiqué samedi son gouverneur Andrew Cuomo.

Le dernier bilan inférieur à ce chiffre dans cet État de quelque 20 millions d’habitants remontait au 2 avril, avec 432 morts, selon le site Covid Tracking Project, qui fait référence.

Le nombre de morts en une journée dans l’État avait atteint 799 décès le 9 avril, un record.  

Le gouverneur, qui a prolongé jeudi les mesures de confinement jusqu’au 15 mai, reste néanmoins prudent : 2000 nouvelles personnes ont encore franchi la porte d’un hôpital de l’État hier pour le coronavirus, a-t-il dit.

«Nous n’en sommes plus à la phase de plateau, mais nous ne sommes toujours pas sortis d’affaire», a-t-il déclaré.

Le gouverneur démocrate a également appelé à l’unité. Depuis le début de la semaine, lui et le président républicain Donald Trump se sont vivement critiqués sur les réseaux sociaux ou par médias interposés.  

«Il n’y a pas de place pour la politique politicienne», a plaidé samedi M. Cuomo. «Comment la situation peut-elle s’empirer, et s’empirer rapidement ? Si vous politisez toute cette émotion. Nous ne pouvons pas nous le permettre.»

«Serrons-nous les coudes et travaillons pour nous en sortir. C’est pour cela que nous nous appelons les États-Unis, pas vrai ? L’unité est la clé […] Nous avons besoin de cette unité aujourd’hui plus que jamais», a-t-il déclaré, citant Abraham Lincoln.