Obama a remis à Joe Biden la médaille présidentielle de la Liberté, plus haute récompense civile des États-Unis, pour sa «foi dans les Américains», son «amour du pays», et son implication dans la vie politique.

Biden, «lion de l'histoire américaine»

Barack Obama a rendu hommage jeudi à son vice-président Joe Biden, de presque 20 ans son aîné, lors d'une cérémonie chargée en émotion à huit jours de la passation de pouvoir, saluant «un lion de l'histoire américaine».
«Je n'ai jamais regretté cette décision», a déclaré M. Obama évoquant son choix de 2008 de nommer à la vice-présidence ce vieux routier de la politique américaine (36 années au Sénat) qui a brigué, à deux reprises, la nomination démocrate.
Saluant «un homme extraordinaire avec une carrière extraordinaire», M. Obama a souligné, amusé, que cette cérémonie à la Maison-Blanche donnerait aux réseaux sociaux l'occasion d'évoquer une dernière fois leur «bromance» (mot né du mélange de «brother» et «romance»).
M. Obama lui a ensuite remis la médaille présidentielle de la Liberté, plus haute récompense civile des États-Unis, pour sa «foi dans les Américains», son «amour du pays», et son implication dans la vie politique.
«Ce fut une aventure incroyable», a répondu Joe Biden, 74 ans, saluant de son côté «l'intégrité et la décence» du président démocrate sortant.