Ian et Valerie Wilson

Barcelone: un homme de Vancouver tué, quatre Canadiens blessés

L'attentat de jeudi à Barcelone a tué un Canadien et en a blessé quatre autres, a révélé le bureau du premier ministre Justin Trudeau, vendredi en fin d'après-midi.
La victime a plus tard été identifiée comme Ian Moore Wilson.
Il s'agit du père d'une policière de Vancouver. Le corps policier a transmis un communiqué de la famille qui décrit le défunt comme un homme «toujours prêt pour un débat animé, un bon livre, explorer de nouveaux endroits et une pinte de bonne taille».
Ses proches disent avoir été soutenus par la police de Vancouver, la Gendarmerie royale du Canada et les services d'urgence espagnols qui ont prodigué des soins à sa femme de 53 ans, Valerie Wilson.
«Ce sont les choses sur lesquelles nous choisirons de nous concentrer, alors que nous tentons d'accepter la violence insensée et les actes de haine qui nous ont enlevé des êtres aimés avant leur temps», est-il écrit.
La famille a demandé à ce que l'on respecte son intimité.
Dans une déclaration écrite, Justin Trudeau a exprimé sa tristesse et offert ses condoléances aux familles touchées.
Il a demandé aux Canadiens de rester «inébranlables» devant la propagation de la haine et de l'intolérance. Selon M. Trudeau, ces actes violents ne visent qu'à diviser.
En tout, 14 personnes ont été tuées et plus d'une centaine d'autres blessées lors de l'attentat.
Les dirigeants espagnols avaient précisé sur Twitter, plus tôt vendredi, que les victimes proviennent de 35 pays différents.
Une deuxième attaque survenue huit heures plus tard dans la station balnéaire de Cambrils a coûté la vie d'une femme.
Le gouvernement recommande aux ressortissants canadiens qui séjournent en Espagne d'éviter le secteur de Las Ramblas, à Barcelone, où s'est produit l'attentat.
Affaires mondiales Canada suggère aux Canadiens qui se trouvent dans la capitale de la Catalogne de suivre les informations locales et les instructions des autorités.
Le gouvernement canadien avise les Canadiens se trouvant en Espagne qu'ils peuvent obtenir une aide consulaire d'urgence au +34 93 270 3614 ou au sos@international.gc.ca. Les Canadiens au pays peuvent aussi obtenir de l'aide au Centre de surveillance et d'intervention d'urgence à Ottawa.
***
«Horrible et gratuit», dit Couillard
À son tour, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a déploré les attentats qui ont eu lieu jeudi en Espagne.
«Le monde a encore une fois été secoué par une attaque terroriste horrible et gratuite - l'un va avec l'autre - à Barcelone, avec un grand nombre de victimes», s'est-il désolé.
De passage à Montréal vendredi, alors qu'il prononçait une allocution devant des participants à une conférence internationale sur la diversité sexuelle et la pluralité des genres dans la Francophonie, le premier ministre du Québec a dénoncé les attaques qui ont été perpétrées en Espagne, qui ont fait jusqu'ici 14 morts et une centaine de blessés.
«C'est horrible, horrible, ce qui s'est produit, violent, gratuit. On va le condamner excessivement, très, très, très fortement, comme on condamne toute intolérance, toujours. Il faut être excessivement constant et ferme sur cette question», a-t-il commenté.
«Ça a une résonance particulière pour nous, les Québécois, parce qu'on a une relation étroite avec la Catalogne depuis longtemps. Le Québec et la Catalogne entretiennent des relations. Il y a un bureau du Québec à Barcelone», a-t-il noté.
Le drapeau du Québec à l'Assemblée nationale a d'ailleurs été mis en berne.