De nombreuses personnes attendaient patiemment pour pouvoir se procurer du cannabis, maintenant vendu légalement au Nevada.

Au tour du Nevada de légaliser le cannabis

De longues files d'attente se sont formées samedi devant les dispensaires de cannabis du Nevada, alors que cet État américain est devenu le dernier en date à légaliser l'usage récréatif de la marijuana.
Le Nevada a ainsi rejoint quatre autres États - le Colorado, l'Oregon, Washington et l'Alaska - où la vente de marijuana à des fins récréatives est autorisée. Fumer du cannabis est également légal dans d'autres États, mais reste interdit au niveau fédéral.
La vente légale de cannabis se présente comme une aubaine pour la principale ville du Nevada, Las Vegas, et devrait encore renforcer sa réputation de lieu de tous les excès pour des millions de visiteurs venus du monde entier pour ses casinos.
«Je parie que l'État se fait la jolie somme d'un million de dollars ce week-end», a écrit sur Twitter le sénateur démocrate Tick Segerblom, avocat de longue date de la légalisation de cette drogue.
«C'est un grand changement pour Las Vegas et le tourisme ici», a-t-il ajouté dans les pages du journal local Las Vegas Sun.
Destiny Diaz a fait la queue pendant presque trois heures devant un dispensaire de cannabis, attendant l'entrée en vigueur de la loi à minuit.
«C'est un grand jour et une chose que les gens attendaient depuis longtemps», explique-t-elle au Las Vegas Sun. «Nous n'allions pas manquer ça.»
Selon la nouvelle législation, les adultes de 21 ans et plus peuvent acheter jusqu'à 28 grammes de cannabis par jour ou 3,5 grammes de concentré.
La police de Las Vegas a dressé la liste de ce qui reste interdit : vendre à des jeunes de moins de 21 ans, fumer du cannabis dans la rue ou encore conduire après avoir fumé un joint.