Les forces de sécurité ont inspecté la scène d'une explosion dans un marché extérieur du nord de Bagdad.

Au moins 54 morts dans des attentats suicides en Irak

Au moins trois voitures piégées ont explosé à travers la capitale de l'Irak mardi et un kamikaze s'est donné la mort, faisant au moins 54 morts.
Au moins 28 personnes ont été tuées quand deux explosions ont frappé un marché en plein air d'un quartier chiite de Bagdad. Une voiture piégée a tout d'abord explosé à l'extérieur du marché, avant qu'un kamikaze ne se donne la mort à l'intérieur.
Ces deux attaques ont été revendiquées par le groupe armé État islamique.
Un policier a indiqué que la voiture bourrée d'explosifs a explosé près d'un marché du quartier de Shaab, dans le nord-est de la capitale. Une soixantaine de personnes ont aussi été blessées.
Les rebelles sunnites qui cherchent à déstabiliser le gouvernement irakien ciblent fréquemment les espaces commerciaux et publics des secteurs chiites.
Au moins huit personnes ont été tuées par l'explosion d'une autre voiture piégée près d'un marché en plein air du sud de la ville, dans le quartier chiite de Dora. Cet attentat, qui a fait au moins 22 blessés, n'a pas non plus été revendiqué.
Troisième voiture piégée
L'explosion d'une troisième voiture piégée dans le quartier de Sadr City a fait au moins 18 morts et une trentaine de blessés.
Environ 200 personnes ont été tuées par une vague d'explosions dans la région de Bagdad depuis une semaine.