Le premier ministre Édouard Philippe a expliqué mardi que si l'on retire le permis à quelqu'un qui fait l'objet d'une surveillance, il comprendra vite pourquoi il a été confisqué, de sorte qu'il s'agit d'une «décision difficile».

Attaque sur les Champs-Élysées: quatre personnes détenues

La police française a arrêté quatre membres de la famille de l'homme ayant été tué après avoir foncé avec son automobile dans un fourgon de police à Paris.
Le bureau du procureur de Paris a précisé mardi que les quatre suspects étaient demeurés détenus pendant la nuit.
Deux policiers ont identifié l'assaillant comme étant Adam Djaziri, un homme de 31 ans résidant à Argenteuil, en banlieue de Paris. L'homme était déjà fiché par la police en raison de ses liens avec l'extrémisme.
Le premier ministre Édouard Philippe a déclaré mardi que le permis de port d'arme d'Adam Djaziri lui avait été accordé avant qu'il n'ait été fiché par la police.
Lorsqu'on lui a demandé, lors d'une entrevue télévisée, pourquoi le permis de port d'armes n'avait pas été confisqué, le premier ministre Philippe a expliqué que si l'on retire le permis à quelqu'un qui fait l'objet d'une surveillance, il comprendra vite pourquoi il a été confisqué, de sorte qu'il s'agit d'une «décision difficile».
Djaziri a foncé avec une automobile transportant des armes et des explosifs dans un fourgon de la police sur les Champs-Élysées. Les policiers ont bondi de leur véhicule vers celui de l'assaillant, brisé les fenêtres et retiré le chauffeur dans une apparente tentative de lui sauver la vie, selon des témoins. Le ministère de l'Intérieur a confirmé la mort de l'assaillant.
Personne d'autre n'a été blessé en dépit des foules de touristes et de passants sur la célèbre avenue à l'occasion d'une journée chaude et ensoleillée, a indiqué la police de Paris.
Le ministre de l'Intérieur a indiqué que l'attaque confirmait que la menace terroriste demeurait élevée et justifiait la prolongation de l'état d'urgence décrété en 2015. Le gouvernement discutera de la possibilité de le prolonger jusqu'au 1er novembre, mercredi.