Dessin de cour de Peter Chérif

Arrestation d'un suspect dans l'attentat contre Charlie Hebdo

PARIS — Les autorités françaises ont confirmé vendredi l'arrestation d'un présumé terroriste qui serait lié à l'attaque perpétrée contre Charlie Hebdo en janvier 2015.

En entrevue à la radio RTL, la ministre des Armées, Florence Parly, a fait état d'une «très bonne nouvelle», car cet homme «a joué un rôle important dans l'attentat» contre l'hebdomadaire satirique.

L'arrestation du citoyen français Peter Chérif, aussi connu sous le nom d'Abou Hamza, a été confirmée après que plusieurs médias eurent rapporté qu'il avait été épinglé à Djibouti.

Le 7 janvier 2015, les frères Chérif et Saïd Kouachi ont tué 11 personnes dans les bureaux de Charlie Hebdo, en plus d'un policier dans une rue avoisinante. Dans les jours qui ont suivi, leur associé Amedy Coulibaly a tué une policière non loin de Paris et quatre autres personnes durant une prise d'otages dans une épicerie cachère. Les trois assaillants avaient été tués dans des échanges de coups de feu avec la police.

Peter Chérif était proche des frères Kouachi. Il figurait parmi un groupe de jeunes ayant quitté Paris pour l'Irak aux débuts des années 2000.

Il avait été arrêté à Falloujah en 2004, détenu pendant plus d'un an par les militaires américains, puis remis aux autorités irakiennes et condamné à 15 ans de prison. Il s'est évadé avant d'être recapturé en Syrie puis déporté en France. En 2011, un tribunal parisien l'a condamné à cinq ans de prison, mais il ne s'est jamais présenté au prononcé de sa peine. Il était en fuite depuis lors.