Les organisateurs ont dit espérer que le festival reprenne dès samedi.

Allemagne: un festival rock évacué pour menaces liées au terrorisme

Les autorités allemandes ont coupé court au coup d'envoi d'un festival de musique rock en raison d'une menace terroriste, évacuant des milliers de visiteurs du site du populaire événement annuel.
Un porte-parole du gouvernement de Rhénanie-Palatinat, Joachim Winkler, a dit à l'agence de presse dpa qu'il y avait eu des éléments indiquant qu'un possible attentat terroriste pourrait être perpétré.
Le festival Rock am ring a ainsi été évacué le soir de son ouverture par mesure préventive, a précisé M. Winkler.
Rammstein était le groupe vedette qui devait offrir une prestation vendredi soir, mais il n'avait pas poussé ses premières notes lorsque le site a été vidé.
Un organisateur de l'événement, Marek Lieberberg, a dit aux journalistes sur place qu'il espère que le festival pourra reprendre sa programmation samedi, mais qu'une telle possibilité était pour le moment incertaine.
Le site du festival était désert vers 21h30 (15h30, heure du Québec), soit environ une demi-heure après que les autorités eurent demandé aux personnes présentes de quitter les lieux.
On ne savait pas dans l'immédiat combien de personnes exactement assistaient à la soirée d'ouverture du festival. Toutefois, 90 000 visiteurs étaient attendus sur les lieux d'ici la fin du week-end.
Le festival Rock am Ring est un rendez-vous musical annuel de trois jours qui a lieu près de la ville de Nürburg.
En tout, quelque 85 groupes sont de la programmation, leurs prestations étant prévues sur quatre scènes différentes. Le concert du groupe allemand Die Toten Hosen devait se dérouler samedi, alors que la formation californienne System of a Down devait offrir une prestation dimanche.
Les mesures de sécurité avaient été renforcées par les organisateurs étant donné, notamment, le récent attentat suicide survenu à la sortie d'un concert d'Ariana Grande, à Manchester, au Royaume-Uni. Des fouilles corporelles avaient été instaurées et les sacs à dos et autres types de sacs avaient été interdits.
Quelque 1200 policiers devaient être déployés pour l'événement.
L'Allemagne a été en proie à une série d'attentats depuis l'an dernier, notamment lorsqu'un camion a foncé dans la foule d'un marché de Noël de Berlin, tuant 12 personnes et faisant des dizaines de blessés.