En Allemagne, la Saint-­Sylvestre 2015 avait été marquée par une vague de centaines d'agressions sexuelles attribuées à des migrants à Cologne.

Agressions sexuelles au Nouvel An: après Cologne, Innsbruck?

La police autrichienne enquête sur plusieurs plaintes faisant état d'agressions sexuelles commises par un groupe d'hommes lors d'un rassemblement de la Saint-Sylvestre dans la ville autrichienne d'Innsbruck, a-t-elle indiqué mercredi.
Dix-huit femmes ont porté plainte, selon la police locale. Elles disent avoir subi des attouchements de la part d'un groupe d'une dizaine d'hommes lors des célébrations du Nouvel An sur la place centrale de cette commune du Tyrol, dans le sud de l'Autriche, où quelque 25 000 personnes étaient rassemblées.
«Nous n'avons jamais été confrontés à quelque chose de comparable dans le passé», a indiqué à l'AFP Ernst Kranebitter, de la police régionale.
«Ils dansaient autour des victimes puis leur ont soudainement saisi la poitrine ou mis la main entre les jambes. Tout s'est déroulé dans un cadre festif, rendant difficilement repérable ce qui ce passait», a ajouté M. Kranebitter.
Les suspects ont été décrits comme des hommes jeunes, a-t-il ajouté, précisant que des vidéos amateurs des faits ne permettaient pas d'identifier les auteurs en raison de la mauvaise qualité des images.
En Allemagne, la Saint-­Sylvestre 2015 avait été marquée par une vague de centaines d'agressions sexuelles attribuées à des migrants à Cologne. Plusieurs cas avaient également été recensés en Autriche.
Alarmes de poche distribuées
Pour prévenir tout incident cette année, la police autrichienne avait distribué, en premier lieu aux femmes, 6000 alarmes de poche lors des festivités de fin d'année. À Vienne, comme à Innsbruck, les dispositifs de sécurité avaient été renforcés après l'attentat contre un marché de Noël à Berlin fin décembre.