Deux membres des services d'urgence sur les lieux de l'attaque contre Sergei Skripal et sa fille Yulia, en mars.

Affaire Skripal: l’ambassadeur russe réclame une rencontre avec Boris Johnson

LONDRES — L’ambassade de la Russie à Londres a réclamé, samedi, une rencontre avec le secrétaire des Affaires étrangères, Boris Johnson, afin de discuter de l’empoisonnement de l’ex-espion russe Sergueï Skripal.

Dans un communiqué, l’ambassade a déclaré que ses échanges avec le Bureau des affaires étrangères du Royaume-Uni avaient été jusqu’à présent «tout à fait insatisfaisants» et a affirmé qu’il était «urgent» d’organiser une réunion entre M. Johnson et l’ambassadeur Alexandre Yakovenko afin de parler de l’enquête et d’autres sujets.

La Bureau des affaires étrangères a indiqué qu’il répondrait à la demande «en temps voulu».

Sergueï Skripal et sa fille, Ioulia, ont été découverts inconscients le 4 mars dans la ville britannique de Salisbury après avoir été empoisonnés avec un agent neurotoxique.

Selon les médecins, ils se trouvent maintenant dans un état stable.

Les autorités britanniques ont accusé la Russie d’être derrière cette attaque, une accusation que Moscou dément.

L’affaire a déclenché une crise diplomatique entre la Russie et l’Occident.