Le Soleil
Tom Barrack est notamment accusé d’avoir inséré des déclarations favorables aux Émirats dans un discours de campagne de Donald Trump en mai 2016.
Tom Barrack est notamment accusé d’avoir inséré des déclarations favorables aux Émirats dans un discours de campagne de Donald Trump en mai 2016.

Accusé de lobbying non déclaré, un ex-conseiller de Trump plaide non coupable

Agence France-Presse
Un ex-conseiller de Donald Trump, inculpé la semaine dernière pour avoir tenté d’influencer l’ancien candidat devenu président au profit des Émirats arabes unis, a plaidé non coupable lundi devant la justice et a été soumis à une caution de 250 millions de dollars.