Joe Biden et Donald Trump
Joe Biden et Donald Trump

Accusations d'agression sexuelle: Trump conseille à Biden de se «battre»

WASHINGTON — Donald Trump, lui-même accusé dans le passé d’agressions sexuelles et de harcèlement, est venu vendredi au secours de son adversaire démocrate Joe Biden en lui conseillant de «se battre» contre l’accusation d’agression sexuelle à son encontre, qui perturbe sa campagne présidentielle.

«Je dirais juste à Joe Biden : “lève-toi et bats-toi”», a déclaré le milliardaire républicain dans une entrevue diffusée par une balado conservatrice vendredi.

«Si ce n’est pas vrai, il faut nier», a-t-il ajouté avant de préciser : «J’ai été une victime de ces fausses accusations absurdes».  

Il s’agissait des premiers commentaires de M. Trump - qui a généralement l’habitude d’insulter et provoquer son adversaire - sur cette affaire, dont l’importance médiatique ne cesse de croitre depuis une semaine.  

Une ancienne collaboratrice de M. Biden, Tara Reade, 56 ans, l’accuse de l’avoir agressée sexuellement dans un couloir du Congrès américain, lorsqu’il était sénateur en 1993.

L’ancien vice-président de Barack Obama, 77 ans, nie fermement ces accusations.  

«Je ne sais pas pourquoi cela surgit 27 ans après», a-t-il déclaré vendredi matin lors d’une entrevue sur la chaine MSNBC, au cours de laquelle il a évoqué pour la première fois le sujet.  

Selon les accusations de Tara Reade, Joe Biden l’aurait plaquée contre un mur avant de la «pénétrer avec ses doigts».

Donald Trump a lui-même été accusé de multiples comportements sexuels déplacés envers des femmes.  

Un enregistrement de 2005, où il se ventait de pouvoir «attraper» les femmes «par la chatte» en raison de sa notoriété d’homme d’affaires et de présentateur d’émission de téléréalité, avait été découvert avant son élection de 2016.