La menace d'Irma est venu non seulement du ciel à Winter Springs, en Floride, mais aussi du sol...

6,2 millions de clients sans électricité en Floride

Affaiblie, mais toujours dangereuse, Irma est passée lundi du rang d'ouragan à celui de tempête tropicale.
La tempête a ravagé la Floride d'un bout à l'autre, des Keys au sud jusqu'à la frontière avec la Géorgie dans le nord, de la côte de l'Atlantique jusqu'au golfe du Mexique.
Des maisons ont été inondées, des arbres gigantesques déracinés, des grues renversées et des poteaux électriques fracassés. Des bateaux ont été projetés sur les rives comme s'il s'agissait de simples jouets.
Plus de 6,2 millions de personnes étaient privées d'électricité et 220 000 sinistrés avaient trouvé refuge dans des abris. Les responsables ont prévenu qu'il faudra plusieurs semaines avant que la situation ne soit rentrée dans l'ordre.
Irma générait lundi matin des vents soutenus de 110 kilomètres/heure.
Miami se remettait du passage d'Irma, lundi matin.
Dans les Keys floridiennes, des vidéos montrent des maisons délogées de leurs fondations et des bateaux lancés dans les rues. À Coral Gables, près de Miami, des arbres déracinés donnaient aux rues l'allure d'une jungle et des lignes électriques tombées au sol bourdonnaient.
La ville de Jacksonville a été frappée par des inondations qui surpassent de 30 centimètres le record établi en 1964. Une cinquantaine de personnes ont été secourues de leurs maisons inondées.
Les communications et les déplacements demeurent difficiles, ce qui empêche pour le moment de prendre la pleine mesure de la catastrophe.
L'oeil d'Irma a commencé à fouetter la Géorgie en milieu de journée lundi. Au moins une tornade née de la tempête a été rapportée. Des pompiers ont dû secourir plusieurs personnes de maisons sur lesquelles étaient tombés des arbres.
Un avertissement de tempête tropicale a été lancé pour la première fois à Atlanta, où plusieurs écoles ont décidé de fermer leurs portes lundi et près d'un millier de vols annulés. Le transport en commun par autobus et par train a aussi été suspendu dans la métropole. Plus de 100 000 clients sont privés d'électricité en Géorgie et 80 000 en Caroline du Sud.
Irma devrait notamment matraquer le Mississippi, l'Alabama et le Tennessee au cours des deux prochains jours.
La police de Miami enquête sur de possibles incidents de pillage. Au moins deux personnes ont été arrêtées jusqu'à présent.
Dans le comté d'Orange, en banlieue d'Orlando, les autorités ont ordonné tôt lundi matin l'évacuation de 120 maisons quand l'eau a commencé à monter. Les pompiers et des membres de la Garde nationale ont commencé à passer de porte en porte, et ils ont eu recours à des embarcations pour évacuer les sinistrés.
Quelques records établis par Irma
- Vents les plus puissants (297 kilomètres/heure) pour un ouragan né dans l'Atlantique, à l'extérieur du golfe du Mexique et de la mer des Caraïbes.
- Trois jours passés en catégorie 5, la période la plus longue de l'époque des satellites.
- La quantité d'énergie générée par Irma correspond approximativement à l'énergie générée pendant une saison normale des ouragans dans l'Atlantique.
- Tempête la plus puissante à avoir jamais frappé les îles Sous-le-Vent.
- Premier ouragan de catégorie 5 à frapper Cuba en près de 100 ans.