19 enfants victimes des armes à feu chaque jour aux États-Unis

Dix-neuf enfants sont tués ou blessés par des armes à feu chaque jour aux États-Unis, selon une étude publiée dans le journal médical Pediatrics par des chercheurs des Centres de prévention et de contrôle de la maladie (CDC).
L'analyse de données américaines colligées entre 2002 et 2014 est présentée comme la plus complète jamais réalisée à ce sujet.
Les CDC révèlent que le bilan annuel est de pratiquement 1300 morts et 6000 blessés. La majorité des victimes ont été atteintes intentionnellement. La plupart des décès découlent d'homicides ou de suicides, tandis que les agressions sont responsables de la majorité des blessures non mortelles.
Le taux annuel de mortalité est de presque 2 par 100 000 enfants; il est toutefois deux fois plus élevé chez les Noirs.
Le nombre de suicides est passé de 325 à 532 entre 2007 et 2014. Le taux de suicide a bondi de 60 % pendant cette période, à 1,6 par 100 000. Le tiers de ces enfants étaient déprimés ou avaient récemment traversé une crise, comme une rupture amoureuse ou des difficultés académiques.
Le nombre d'homicides a chuté à 699, contre 1038 au début de la période. Le taux a plongé de 36 % à moins de 1 par 100 000.
La plupart des décès accidentels se sont produits quand des enfants ont tiré accidentellement en jouant avec des armes chargées. La plupart des victimes étaient des spectateurs. Quarante pour cent des victimes âgées de 10 ans et moins se sont atteintes elles-mêmes.