Des proches de Michael Brown observent une minute de silence.

Moment de silence à Ferguson pour la mort de Michael Brown

Un an après qu'un policier eut tiré et tué le jeune Noir Michael Brown, 18 ans, à Ferguson au Missouri, sa famille et ses concitoyens sont descendus dans les rues, dimanche, pour une marche solennelle et quatre minutes et demie de silence.
Des centaines de personnes rassemblées pour l'occasion ont observé un moment de silence à partir de 12h02, soit l'heure à laquelle le jeune homme a été tué. Les quatre minutes et demie symbolisent les quatre heures et demie durant lesquelles son corps est resté étendu dans la rue après qu'il a été abattu. Deux colombes ont été relâchées à la fin. La police s'est tenue à l'écart.
Le père, Michael Brown Sr., a pris les gens par la main pour mener la marche qui a débuté à l'endroit où son fils, qui était non armé, a été tiré par l'agent Darren Wilson, le 9 août 2014. Un grand jury du département de la Justice a refusé de le poursuivre. M. Wilson a démissionné en novembre. Cet événement a fait naître le mouvement «Black Lives Matter» («La vie des Noirs compte»).
Marquant une pause sur la route devant un monument dédié à la mémoire de son fils, M. Brown a dit: «Tu me manques».
Avant la marche, il a remercié les supporters pour ne pas avoir laissé l'événement tomber dans l'oubli.
Un service pour commémorer le triste anniversaire était prévu après la marche dans une église de Ferguson. Plusieurs autres événements étaient prévus tout au long du weekend à Ferguson et St. Louis.
Samedi, le père du jeune homme, Michael Brown Sr., a mené une marche de plusieurs centaines de personnes. Sa famille est toujours en deuil, a-t-il affirmé, mais il se réjouit que la mort de son fils serve à conscientiser la population sur l'utilisation de la force policière.