L'Opération Nez rouge comptabilise 1 992 958 raccompagnements depuis ses débuts en 1984.

Mission accomplie pour Opération Nez Rouge

Au terme de sa 31e campagne, Opération Nez rouge peut de nouveau dire mission accomplie. Au total, ce sont 55 433 raccompagnements qui ont été faits au Québec, dont 6283 dans la ville de Québec.
«Pour nous, notre objectif de garder sécuritaires les routes durant le temps des Fêtes est encore atteint», souligne avec fierté David Latouche, porte-parole d'Opération Nez rouge.
L'an dernier, au Québec, 42 640 bénévoles avaient fait partie de la tradition, réalisant 61 079 raccompagnements. Rappelons cependant que Nez rouge avait été en service 33 soirs, comparativement à 27 soirs d'activité cette année.
«C'est six soirs de moins que l'an dernier», soutient M. Latouche pour expliquer la légère baisse. «Mais si on prend la moyenne par soir, nous avons 200 raccompagnements de plus chaque soir de la campagne, ce qui représente une hausse d'environ 10 %. Au niveau des bénévoles, c'est environ 14 % d'augmentation, si on calcule toujours par soirée d'opération.»
Selon le bilan dévoilé vendredi par les organisateurs, au pays, ce sont 52 064 bénévoles qui ont porté fièrement le dossard rouge durant le mois de décembre. On note que 76 105 automobilistes canadiens qui n'étaient pas en état de conduire après une soirée bien arrosée ont eu recours à Nez rouge, ce qui représente une baisse de 6425 utilisateurs par rapport à 2013.
Cette année, l'organisation offrait un service de raccompagnement dans 99 régions canadiennes, réparties dans sept provinces : le Québec, la Colombie-Britannique, l'Ontario, le Manitoba, le Nouveau-Brunswick, l'Alberta et la Saskatchewan.
«Chaque année, au pays, c'est 1,5 million $ qui est récolté grâce aux dons des clients, dont 1,1 million $ au Québec seulement», affirme M. Latouche. Ces fonds seront versés à des organismes locaux.
Application toujours en service
Même si la 31e édition est maintenant terminée, l'application d'Opération Nez rouge est toujours en service, rappelle le porte-parole. «Les applications mobiles iPhone et Android Nez rouge téléchargées durant les dernières semaines demeureront utiles toute l'année. En dehors de la campagne, elles permettent d'avoir accès au numéro de taxi le plus près, en plus d'avoir la possibilité de régler sur l'appareil une alarme rappelant, au moment choisi, que le temps est venu de rentrer à la maison en toute sécurité.»
Depuis sa création en 1984, Opération Nez rouge compte 1 992 958 raccompagnements. L'organisme fondé au Québec devrait atteindre le cap des deux millions d'utilisateurs lors de sa 32e édition, du 4 au 31 décembre 2015.
«En s'approchant de ce cap historique, l'Opération Nez rouge consolide sa position d'acteur important pour la sécurité routière au pays, et s'impose ainsi comme un incontournable dans la sensibilisation à la conduite responsable», soutient, dans un communiqué, Jean-Marie De Koninck, président fondateur de l'organisme.