Audrey Gagnon est accusée du meurtre au second degré de sa fille Rosalie, deux ans, et d’outrage à un cadavre.

Meurtre de la petite Rosalie: un procès devant jury pour Audrey Gagnon

Il y a un an presque jour pour jour, le corps de la petite Rosalie Gagnon, deux ans, été retrouvé dans une poubelle, dans une rue de Charlesbourg. Mardi, sa mère, Audrey Gagnon, 24 ans, accusée du meurtre au second degré et d’outrage à un cadavre, a finalement fait le choix d’être jugée par un juge et un jury.

Son dossier sera donc au rôle des assises de la Cour supérieure, le 3 septembre, pour fixer la date du procès. Le choix de l’accusée a été retardé par une divulgation de preuve en continu et par diverses expertises.

Toujours détenue

Audrey Gagnon est détenue depuis son arrestation et n’a fait aucune demande de remise en liberté provisoire. Au moment du drame, Audrey Gagnon avait de graves problèmes de consommation de drogue. Elle et sa fille avaient été expulsées d’une maison pour femmes en détresse.