Plus de 10 500 personnes sont attendues à la 10e Méga Bibliovente de Québec, tout le week-end au Centre de Foires d’ExpoCité.

Méga Bibliovente: l’affection pour le livre papier ne diminue pas [VIDÉO]

Il est juste d’affirmer qu’une grande affection pour le livre papier existe toujours. La participation monstre de la 10e Méga Bibliovente de Québec en est la preuve.

Il est juste d’affirmer qu’une grande affection pour le livre papier existe toujours. La participation monstre de la 10e Méga Bibliovente de Québec en est la preuve.

«On peut vraiment affirmer que le livre papier n’est pas mort. On le constate aussi en bibliothèque, on enregistre des records de transactions, de prêts de livres physiques dans les dernières années. Bien que le livre numérique prenne de l’ampleur, on ne sent pas une désaffection du livre papier, loin de là. Avec un événement comme celui-là, à chaque fois on voit l’intérêt des gens et la passion qu’ils ont pour le livre», exprime le directeur de la bibliothèque Gabrielle-Roy, Éric Therrien, qui figure aussi parmi les organisateurs de la Méga Bibliovente.

Vendredi matin, lors du début de l’événement, des centaines de personnes attendaient en file devant le Centre de foires d’ExpoCité. Dès l’ouverture des portes à 9h, les fervents lecteurs sont entrés bien préparés : des chariots, des sacs ou des boîtes de carton leur servaient d’équipement. 

Tous les documents sont vendus au kilo, en plus de CD ou de films DVD vendus à pas plus de 2 $ chacun. 

«C’est un événement qui nous permet de redonner un deuxième souffle aux documents qu’on a retirés de nos collections. Une foire du livre qui permet de mettre la main sur des trésors à très faible coût. Notre objectif est de liquider notre inventaire... et on en a un très gros cette année», indique M. Therrien.

La liquidation de livres usagés permettra à la Bibliothèque de Québec de faire de l’espace dans ses rayons et de financer l’acquisition de nouveaux documents. Tous les livres invendus seront remis à l’organisme Kira Burundi. 

Des tonnes de documents

Deux ans sont passés depuis la dernière édition de la Bibliovente, ce qui a permis aux bibliothèques d’acquérir un inventaire assez garni. Plus de 150 000 livres de tous genres et pour tous âges sont entassés au Centre de foires tout le week-end. 

«En 2017, on avait 10 500 personnes, donc on peut s’attendre à en avoir autant cette année. Avec le réaménagement des rénovations de Gabrielle Roy, on a encore plus de documents qu’en 2017. Il y a plein de choses pour tout le monde. C’est beaucoup d’organisation, juste de déplacer tous ces documents-là. C’est beaucoup de logistique. L’équipe de l’Institut Canadien de Québec, les bénévoles, les équipes des bibliothèques, ils sont habitués et mettre leur cœur là-dedans, ils sont passionnés», souligne Alicia Despins, membre du comité exécutif responsable de la culture, de la technoculture et des grands événements culturels à la Ville de Québec. M. Therrien laisse aussi savoir que l’endroit de la Méga Bibliovente est plus grand cette année, c’est donc plus d’espace, plus d’employés et plus de bénévoles qui vont assurer le bon fonctionnement de l’édition 2019. Il assure aussi que plusieurs livres sont gardés en réserve... les tablettes seront pleines jusqu’à dimanche.

Dès l’ouverture des portes, les fervents lecteurs sont entrés bien préparés : des chariots, des sacs ou des boîtes de carton leur servaient d’équipement.

«Il va rester des trésors jusqu’à la toute fin! Le livre papier reste très réconfortant. Ça fait partie de la tradition de lecture pour beaucoup de gens. Au-delà du texte et du contenu, comme objet, il reste un item de désir pour plusieurs», ajoute M. Therrien.

Les portes du Centre de Foires resteront ouvertes jusqu’à 20h30 vendredi, puis de 9h30 à 16h30 tout le week-end. Le stationnement est gratuit pour tous. 

«C’est tout le monde qui est réuni autour de l’amour de la lecture, de l’amour du livre, et ça paraît», termine Mme Despins.

La Méga Bibliovente est plus grande cette année, et plusieurs livres sont gardés en réserve pour remplir les tablettes jusqu'à dimanche.