L’objectif de la marche était dans un premier temps de promouvoir la culture de la tolérance et de l’accueil des personnes migrantes, mais aussi de sensibiliser la population quant à la cause de l’immigration forcée, de mettre en lumière que les personnes immigrent souvent pour des questions de guerres ou de catastrophes naturelles, que ce n’est pas toujours un choix.

Manifestation de solidarité envers les migrants à Québec

Plus d’une centaine de personnes ont manifesté leur solidarité envers les personnes migrantes lors d’une grande marche samedi à Québec, avec comme départ la place d’Youville. Plusieurs organisations craignent la montée d’un discours «populiste, xénophobe et raciste» auprès de la population.

«La marche est un premier pas dans la construction d’un mouvement de solidarité pour les personnes migrantes et membres des communautés ethniques à Québec», a fait savoir le porte-parole de l’événement Maxim Fortin, coordonnateur de La ligue des droits et libertés — Section de Québec.

L’objectif de la marche était dans un premier temps de promouvoir la culture de la tolérance et de l’accueil des personnes migrantes, mais aussi de sensibiliser la population quant à la cause de l’immigration forcée, de mettre en lumière que les personnes immigrent souvent pour des questions de guerres ou de catastrophes naturelles, que ce n’est pas toujours un choix.

Plus d’une centaine de personnes ont pris part à la marche.

Différents membres d’organisations de Québec souhaitaient aussi interpeller les gouvernements pour qu’ils mettent en place des politiques plus inclusives et qui favorisent une distribution plus équitable des richesses.

«L’un des gros problèmes que vivent les personnes issues de l’immigration ou des communautés ethniques, en ce moment, c’est la montée d’un discours haineux. On voit ce discours-là sur les médias sociaux, on l’entend à la télé et on voit que certains acteurs politiques semblent très sensibles au lectorat qui a peur de la différence, peur de la diversité. L’une des plus grandes craintes est de voir les acteurs politiques courtiser les personnes qui partagent ce discours, et de reprendre leurs idées», indique aussi M. Fortin.

Le groupe de manifestants a notamment pu compter sur la présence et l’appui de la députée solidaire de Taschereau, Catherine Dorion, lors de la marche.

Le groupe de manifestants a notamment pu compter sur la présence et l’appui de la députée solidaire de Taschereau, Catherine Dorion, lors de la marche.