Manifestation contre la loi 21 dans quatre villes du Québec

Des manifestations contre la loi 21 se sont tenues dans quatre villes de Québec dimanche, soit Québec, Sherbrooke, Montréal et Gatineau.

Rassemblés dans le stationnement du Centre culturel islamique de Québec à compter de 14h, les opposants à l’interdiction du port des signes religieux par les représentants de l’État se sont fait entendre. 

Selon les organisatrices de cette manifestation, cette loi a augmenté le nombre de propos xénophobes et représente un retour en arrière. 

«C’est une loi injuste qui vise les individus religieux qui ont un signe visible. Moi, j’étudie en sciences de la nature, et je ne vais probablement pas aller du côté de l’enseignement si ça empire dans le futur, si je veux porter le voile, et c’est mon choix, je vais devoir aller dans le Canada anglais», déplore Imen Toumi. 

Elle et d’autres membres de la communauté soutiennent que le port du voile n’amène aucune incidence sur la manière dont on exerce son travail. 

«Cette loi-là, c’est une conversation qu’on n’est pas obligés d’avoir. Il y a d’autres enjeux beaucoup plus importants que l’on doit gérer, comme l’environnement ou le décrochage scolaire.» 

Les appuis envers la communauté musulmane de Québec venaient de partout dimanche.