L'organisme d'aide aux devoirs Alloprof lance une nouvelle plateforme

La Presse Canadienne
MONTRÉAL — L'organisme d'aide aux devoirs Alloprof lance une toute nouvelle plateforme web qu'elle décrit comme étant «à la fine pointe de la technologie», qui vise à soutenir les élèves et leurs parents dans leur cheminement scolaire.

Au moment où le numérique devient de plus en plus une réalité pour les enfants et les jeunes, Alloprof, qui a travaillé pendant un an sur cette nouvelle plateforme, dit entrevoir une importante croissance de la demande pour ses services en ligne.

La nouvelle plateforme, que l'on retrouve au www.alloprof.qc.ca, intègre un outil de recherche guidée facilitant la recherche de sujets, contenus, matières et exercices, sur ordinateur ou sur un appareil mobile. La navigation et l'ergonomie du site ont été simplifiées, et de nouvelles images et vidéos y ont été intégrées.

«Les jeunes apprennent tous à leur manière, et ces nouvelles fonctionnalités promettent d'accroître la capacité de la plateforme à personnaliser l'expérience de l'apprentissage et donc de doubler l'utilisation des services d'Alloprof d'ici trois ans», estime la directrice générale et cofondatrice de l'organisme, Sandrine Faust.

D'ici trois ans, Alloprof prévoit aider 80 % des élèves du Québec, alors qu'il en soutient actuellement 55 % par année. Au total, l'organisme veut atteindre 100 millions d'accompagnements annuels d'élèves et de parents.

Alloprof note également qu'une vaste étude sur l'impact de sa nouvelle plateforme et de ses fonctionnalités avancées sur la réussite scolaire des élèves sera menée au cours des trois prochaines années par le professeur Thierry Karsenti, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur le numérique en éducation.