Les rassemblements sont prévus pour 14 h. À Québec, il aura lieu dans le stationnement du Centre culturel islamique du Québec (CCIQ), là où a eu lieu la fusillade mortelle dans la mosquée en janvier 2017; à Montréal, il est planifié à la Place Émilie-Gamelin, au centre-ville; à Sherbrooke, il est organisé devant les bureaux de la députée de la Coalition avenir Québec; à Gatineau, il aura lieu en face des Galeries de Hull, ont fait savoir les organisateurs.

Loi 21: des rassemblements de protestation dans quatre villes du Québec dimanche

MONTRÉAL — Des gens se réuniront dans quatre villes du Québec dimanche pour protester contre la Loi sur la laïcité de l'État - connue avant son adoption sous le nom de projet de loi 21.

Initiative du gouvernement caquiste, la loi a été adoptée en juin dernier par l'Assemblée nationale. Cela n'a pas mis fin aux efforts de ceux qui s'y opposent.

Les coordonnateurs de la campagne «Non à la loi 21» ont organisé ces rassemblements qui doivent être le point culminant de leurs efforts.

La campagne a été lancée début septembre, et ses organisateurs distribuent depuis des macarons sur lesquels on peut voir les mots «Loi 21», barrés d'une ligne rouge.

Les protestataires sont invités à les porter, tout comme le signe religieux de leur choix, qui n'a pas à avoir de lien avec leurs propres croyances. Lors du lancement de la campagne, l'un de ses coordonnateurs, Ehab Lotayef, qui est de confession musulmane, portait une kippa sur la tête, une calotte portée traditionnellement par les juifs.

La Loi sur la laïcité de l'État interdit le port de signes religieux à certains employés de l'État lorsqu'ils sont dans l'exercice de leurs fonctions, dont les policiers, les procureurs de la Couronne et les gardiens de prison, ainsi qu'aux enseignants des écoles publiques du primaire et du secondaire.

Pour ses détracteurs, il s'agit d'une loi injuste, qui viole la Charte canadienne des droits et libertés et limite les possibilités d'emploi de Québécois sur la base de leur religion.

Les rassemblements sont prévus pour 14 h. À Québec, il aura lieu dans le stationnement du Centre culturel islamique du Québec (CCIQ), là où a eu lieu la fusillade mortelle dans la mosquée en janvier 2017; à Montréal, il est planifié à la Place Émilie-Gamelin, au centre-ville; à Sherbrooke, il est organisé devant les bureaux de la députée de la Coalition avenir Québec; à Gatineau, il aura lieu en face des Galeries de Hull, ont fait savoir les organisateurs.