Le Soleil
Lundi, les trois partis d’opposition représentés à l’Assemblée nationale n’ont pas caché leur inquiétude, exhortant le ministre Carmant à se ressaisir et à dire comment il va enfin répondre aux besoins criants des enfants victimes de mauvais traitements ou de négligence.
Lundi, les trois partis d’opposition représentés à l’Assemblée nationale n’ont pas caché leur inquiétude, exhortant le ministre Carmant à se ressaisir et à dire comment il va enfin répondre aux besoins criants des enfants victimes de mauvais traitements ou de négligence.

Listes d’attente de la DPJ: l’opposition accentue la pression sur Carmant

Jocelyne Richer
La Presse Canadienne
La pression s’accentue sur le ministre Lionel Carmant, pour qu’il adopte sans tarder des mesures concrètes afin de venir en aide aux milliers d’enfants vulnérables inscrits sur les listes d’attente de la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ).