Le palais de justice de Québec

L'ex-Wolf Pack Téchelet Pierre de Bellefeuille accusé de nouveau de proxénétisme

L’ex-membre du gang de rue Wolf Pack Téchelet Pierre de Bellefeuille a de nouveau été accusé de proxénétisme à l’endroit d’une jeune femme de la Beauce.

Dix-sept ans après l’opération Scorpion, Téchelet Pierre de Bellefeuille, 37 ans, qui donne comme résidence une adresse à Vallée-Jonction, a comparu jeudi au palais de justice de Saint-Joseph de Beauce pour répondre à neuf accusations de proxénétisme en lien avec une plaignante majeure.

Selon l’acte de dénonciation, les infractions couvrent la période du 1er juillet au 25 septembre 2019.

L’homme est accusé d’avoir séquestré la jeune femme dans une maison de Vallée-Jonction, de l’avoir recrutée et d’avoir exercé un contrôle sur ses mouvements en vue de l’exploiter. Selon la poursuite, Téchelet Pierre de Bellefeuille aurait fait de la publicité pour offrir des services sexuels, hébergé une personne qui offre des services sexuels et bénéficié d’un avantage matériel qu’il savait provenir de la prostitution.

Il est aussi accusé de voies de fait et de voies de fait ayant causé des lésions sur la plaignante. 

+

L’ex-membre du gang de rue Wolf Pack Téchelet Pierre de Bellefeuille

+

La procureure de la Couronne Me Audrey Roy-Cloutier s’est opposée à la remise en liberté du présumé proxénète. Le dossier reviendra à la cour à la mi-octobre. 

En 2016, Téchelet Pierre de Bellefeuille a été condamné à 57 mois de pénitencier pour avoir incité une jeune escorte de 19 ans à se prostituer.

Il s’agissait de sa troisième condamnation pour proxénétisme. L’homme avait été arrêté une première fois en décembre 2000 dans le cadre de l’opération Scorpion qui avait démantelé un réseau de prostitution juvénile à Québec.