Le Soleil
Même s’il est blanchi, Martin Noël renonce à reprendre son poste de directeur général de la TÉLUQ. La compensation de 260 000 $, payée par l’Université du Québec, fait en sorte qu’il ne pourra pas s’adresser aux tribunaux.
Même s’il est blanchi, Martin Noël renonce à reprendre son poste de directeur général de la TÉLUQ. La compensation de 260 000 $, payée par l’Université du Québec, fait en sorte qu’il ne pourra pas s’adresser aux tribunaux.

L'ex-dg de l’Université TÉLUQ Martin Noël blanchi et dédommagé

Patricia Cloutier
Patricia Cloutier
Le Soleil
EXCLUSIF / L’enquête sur l’ex-dg de l’Université TÉLUQ Martin Noël a fait chou blanc. M. Noël réintégrera la TÉLUQ comme professeur et recevra un dédommagement de 260 000 $ pour le tort causé à sa carrière.