Gaétan Lelièvre
Gaétan Lelièvre

L’ex-député de Gaspé Gaétan Lelièvre rejoint la coopérative Treq comme délégué régional 

Simon Carmichael
Simon Carmichael
Initiative de journalisme local - Le Soleil
L’ex-député Gaétan Lelièvre se joint à la nouvelle coopérative Treq pour trouver une solution aux problèmes de transport aérien régional, notamment depuis le départ fracassant d’Air Canada. Il représentera la Gaspésie, les Îles-de-la-Madeleine et le Bas-Saint-Laurent au sein de l’équipe fondatrice de cette jeune organisation. 

Fort de 30 ans d’expérience dans le monde du développement régional et du transport, M. Lelièvre s’était rapidement joint aux nombreux élus et acteurs économiques lorsqu’Air Canada a annoncé, le 30 juin, suspendre indéfiniment 30 lignes aériennes régionales et fermé huit escales d’aéroports régionaux, dont plusieurs dans des milieux éloignés tels que Gaspé et Baie-Comeau. 

Spontanément, l’ancien député et ministre péquiste de Gaspé avait fait la promotion d’un projet de coopérative régionale, plutôt que de miser sur le retour des compagnies privées pour assurer le développement économique des régions du Québec. «Même si Pascan Aviation remplace Air Canada à Gaspé, si le modèle privé actuel ne change pas, les gens des régions continueront de payer», avait-il confié au Soleil dans une entrevue de fond sur sa vision de l’avenir du transport aérien régional. 

«Depuis trop longtemps, nos régions ne peuvent compter sur un véritable service aérien et lorsqu’il est offert, c’est malheureusement à un prix prohibitif, deux à trois fois plus élevé qu’ailleurs au Canada. En 2020, le transport aérien ne doit plus être un luxe réservé à une élite, c’est un service essentiel et une condition de base au développement d’un territoire», note M. Lelièvre dans le communiqué de presse annonçant sa nomination. 

L’ex-député, qui est aujourd’hui expert-conseil en développement régional, ne sera pas rémunéré pour le poste de «délégué régional et membre fondateur» qu’il occupera chez Treq. Quatre autres personnes dirigeront la coopérative avec ce dernier, dont la femme d’affaires de Sept-Îles et présidente d’Int-Elle construction, Mirka Boudreau. 

La coopérative Treq, lancée par le président de l’Hôtel Chicoutimi, Éric Larouche, et le président de l’aéroport international de Mont-Tremblant, Serge Larivière, a pour but d’offrir des vols entre les régions et les grands centres de la province à des prix abordables. 

À LIRE AUSSI : Services aériens régionaux: l’occasion de briser le modèle