Lévis veut mieux accueillir ses immigrants

La Ville de Lévis et l’organisme Tremplin organiseront chaque année une fête soulignant l’apport des immigrants au développement de Lévis. Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier et le président du Tremplin, Elhadji Mamadou Diarra, ont également procédé mercredi à la signature d’une déclaration commune en faveur de l’accueil des personnes immigrantes.

«On veut être des accompagnateurs de nos entreprises. […] On a des valeurs d’accueil, d’entraide, de solidarité. Ce sont ces valeurs-là qu’il faut mettre de l’avant. C’est le voisinage qui peut aider, nos organismes. On veut créer une ambiance propice», a souligné le maire de Lévis.

Au total, 52 organismes de Lévis ont signé cette déclaration. Ils s’engagent à «travailler ensemble à mettre en place des mécanismes pour favoriser l’accueil et l’intégration des personnes immigrantes et à mettre de l’avant des valeurs de respect, d’entraide et de solidarité afin que la société lévisienne constitue un milieu de vie inclusif et accueillant pour les personnes immigrantes, où chacun peut s’épanouir pleinement sans égard à sa couleur de peau, à ses origines ou à ses croyances.»

«Les immigrants qui choisissent Lévis nous apportent beaucoup sur le plan social, culturel et économique. La Ville de Lévis met tout en place pour devenir un guichet unique pour appuyer les entreprises dans leurs démarches pour attirer les immigrants chez nous», a insisté M. Lehouillier. 

Selon l’organisme Tremplin, 4 000 immigrants issus de 50 pays vivent à Lévis. «Qu’on accueille une ou 150 personnes, il faut qu’elles se sentent accueillies, intégrées et incluses dans la société», a soutenu Elhadji Mamadou Diarra.

La première fête baptisée, Lévis interculturelle, Fête de la diversité aura lieu le 21 octobre de 13 h 30 à 17 h, au Patro de Lévis.