Par l'entremise de l'UMQ, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, espère faire pression sur le gouvernement fédéral pour qu'il tienne davantage compte de l'opinion des villes quand vient le temps de réaliser des projets controversés comme celui des silos de granules de bois. 

Lévis: 2,3 millions $ de plus pour le quai Paquet

Les travaux au quai Paquet coûteront 2,3 millions $ de plus que prévu. C'est la Ville de Lévis qui assumera la facture.
Le maire Gilles Lehouillier a fait le point avec Le Soleil mardi sur les montants qui seront nécessaires pour le réaménagement du quai Paquet afin qu'il puisse accueillir des navires de croisière.
Des 19 millions $ prévus initialement en 2010, la facture a grimpé à 21,3 millions $, a expliqué le maire, clarifiant ainsi les chiffres présentés dans une fiche de prise de décision remise au conseil municipal de lundi.
Les 2,3 millions $ supplémentaires sont en grande partie attribuables à des coûts de décontamination de 1,3 million $. Mais aussi à des améliorations aux équipements maritimes pour permettre l'amarrage de gros navires. Celles-ci auront coûté 463 000 $. Un montant qu'il valait la peine d'investir, a soutenu M. Lehouillier.
Les stationnements ajoutent 172 000 $, mais on récupérera facilement cette somme en vendant un terrain en bordure de falaise, dit-il.
L'ajout d'équipement pour accueillir les navires de la Société des traversiers du Québec (71 000 $), ainsi que de conduites souterraines et d'installations électriques (146 000 $) complètent le portrait. On arrive à 2,3 millions $ avec les taxes.
C'est la municipalité qui assumera la facture, confirme le maire, puisque les partenaires provincial et fédéral ont déjà confirmé leur part d'investissement.