Avec ses collaborateurs, le directeur général du comité organisateur du 2e Spectacle aérien de Rivière-du-Loup, Martin Hivon, présentera les Snowbirds et certaines légendes de l'aviation.

Les Snowbirds et des légendes de l'aviation dans le ciel de Rivière-du-Loup

RIVIÈRE-DU-LOUP — Vingt ans plus tard, l'équipe de démonstration aérienne officielle du Canada, les Snowbirds, sera de retour dans le ciel de Rivière-du-Loup les 24 et 25 août.

La présentation de vol en formation des neuf avions CT-114 Tutor des Snowbirds s'annonce déjà comme le moment fort de ce 2e Spectacle aérien de Rivière-du-Loup. Mais, la liste des avions et la présence de certaines légendes vivantes du monde de l'aviation risqueront parfois de faire ombrage à la fameuse patrouille acrobatique.

De l'avis du directeur général du comité organisateur et gestionnaire de l'aéroport de Rivière-du-Loup, la programmation de ce spectacle aérien est encore plus surprenante que le premier. «On a du calibre mondial qui va être ici, lance d'un ton convaincant Martin Hivon. Il ne faut pas que les gens pensent que parce que c'est à Rivière-du-Loup, qu'on a les deuxièmes meilleurs dans le circuit. […] On parle d'une des meilleures équipes de démonstration militaire au monde!»

L'un des doyens de la voltige au Canada, Gord Price, figure parmi les performeurs. Il s'amènera à Rivière-du-Loup avec son YAK-50, un avion construit en Russie en 1972 et qui a dominé les spectacles aériens de l'époque. «C'est le meilleur pilote canadien sur le circuit des compétitions mondiales […], précise M. Hivon. Gord est rendu à 77 ans. Il faut le voir pour croire ce que ce monsieur-là est capable de faire avec un avion!»


« Il ne faut pas que les gens pensent que parce que c'est à Rivière-du-Loup, qu'on a les deuxièmes meilleurs dans le circuit. […] On parle d'une des meilleures équipes de démonstration militaire au monde! »
Martin Hivon, directeur général du comité organisateur et gestionnaire de l'aéroport de Rivière-du-Loup

L'événement comptera aussi sur les performances de Todd Farrel, un pilote de ligne et ex-militaire ayant participé à plus de 40 missions de combat, ainsi que de Rick Volker avec «son style libre qui sort complètement du cadre traditionnel des manœuvres de voltige», à bord de son Sukhoi SU-26M. Manfred Radius sera aussi du nombre pour présenter son ballet aérien en vol plané.

Aux commandes de son YAK-55M, Martin Hivon présentera sa nouvelle prestation en vol. «Je tombe dans une catégorie un peu à part, indique l'ancien pilote des Forces armées canadiennes pendant plus de 27 ans. J'ai un nouvel appareil, complètement différent, beaucoup plus avancé. On tombe dans les formules 1 des appareils de voltige.»

Pour remplacer Bertrand Godin qui a dû annuler sa participation à l'événement parce qu'il est revenu derrière un volant de course, les organisateurs proposent le défi haute puissance de Roland Voyer, qui fera une démonstration de slalom et d'accélération rapide sur la piste d'atterrissage. Les gens pourront monter dans la Corvette jaune du pilote de Rivière-du-Loup. Au volant de son bolide de 850 chevaux, il prendra ensuite part à une course contre un avion au sol. Qui gagnera la course? Les paris sont ouverts.

Plusieurs avions et hélicoptères seront en démonstration sur le tarmac, dont un Boeing 737 et un Harvard, qui est un modèle d'avion de la Deuxième Guerre mondiale apparu pour la première fois dans le ciel en 1937. Plusieurs surprises peuvent s'ajouter puisque certains pilotes des Forces armées canadiennes ont été invités et leur présence ne pourra être confirmée que quelques heures avant l'événement s'ils ne sont pas appelés en mission.

Des activités pour les enfants font aussi partie de la programmation. Par ailleurs, les Forces armées animeront une zone interactive, dont un simulateur de navire. Pour consulter la programmation : spectacleaerienrdl.com