Seul centre d’hébergement de Vallée-Jonction, les Résidences de Vallée a fermé ses portes à 16h vendredi.

Les Résidences de la Vallée ont un beau potentiel, dit le CISSS

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches a bon espoir de trouver un acheteur pour les Résidences de Vallée, seul centre d’hébergement de Vallée-Jonction, qui a fermé ses portes à 16h vendredi.

«Le milieu se mobilise vraiment pour trouver une solution, ça travaille fort et souhaite vraiment garder ces 40 places en Nouvelle-Beauce. C’est une résidence qui a un beau potentiel», déclare Sonia Simard, directrice adjointe au programme de soutien à l’autonomie des personnes âgées du Centre.

«Il faut trouver quelqu’un intéressé à faire quelque chose d’intéressant là-bas, on souhaite que ce soit viable à long terme», assure-t-elle à propos de la résidence dont le propriétaire, Ghyslain Carrier, a annoncé la fermeture mercredi en raison d’ennuis financiers. 

LIRE AUSSI: 40 aînés expulsés de chez eux à 48 heures d'avis

Soucieuse de conserver cet établissement de santé, la Ville de Vallée-Jonction offre même une aide financière au prochain acquéreur du bâtiment évalué à 1,2 million $.

Mme Simard a également indiqué que tous les résidents avaient trouvé un nouvel endroit pour se loger avant la fermeture, pour la grande majorité en Beauce et à 98% de façon permanente.

«La plupart ont été déplacés dans des résidences à Saints-Anges, Frampton, Saint-Frédéric, Sainte-Marie et Saint-Joseph. Il y en a aussi qui ont été redirigés vers Lévis, Beaumont, Sainte-Claire et Les Etchemins en raison d’une plus grande proximité avec leur famille», poursuit Mme Simard.

Quelques bénéficiaires ont été transférés temporairement dans des lits d’hébergement de courte durée alors que d’autres sont toujours en évaluation.