Le CAA-Québec a fait savoir, jeudi, que la Georgie n'exigera plus qu'on présente à ses agents un permis de conduire international si le permis de conduire détenu est rédigé dans une autre langue que l'anglais.

Les Québécois pourront circuler en Georgie avec leur permis en français

À compter du 1er janvier, les Québécois qui passent par l'État américain de la Georgie pourront sans problème présenter leur passeport canadien et leur permis de conduire du Québec qui est uniquement en français.
Le CAA-Québec a fait savoir, jeudi, que cet État n'exigera plus qu'on présente à ses agents un permis de conduire international si le permis de conduire détenu est rédigé dans une autre langue que l'anglais.
À l'heure actuelle, pour avoir le droit de circuler sur son territoire, la Georgie exige des non-résidents qui détiennent un permis dans une autre langue que l'anglais qu'ils présentent un permis de conduire international.
Le CAA-Québec avait fait pression pour que cette réglementation soit modifiée, d'autant plus que plusieurs Québécois qui se rendent dans le Sud, l'hiver, passent par cet État américain. Le club automobile américain AAA avait aussi fait pression, de même que le club canadien CAA.
Dans un communiqué diffusé jeudi, le CAA-Québec rapporte que des rumeurs, qui n'ont pu être vérifiées, avaient fait état du fait que des contraventions salées avaient déjà été imposées à des automobilistes québécois, uniquement parce que leur permis de conduire n'était rédigé qu'en français.