La Coalition pour la justice sociale de Québec et Chaudière-Appalaches a tenu une manifestation surprise mercredi midi dans le hall d'entrée de la Banque Nationale sur le boulevard René-Lévesque, dans le quartier Montcalm.

Les profits des banques cibles d'une manif surprise

La Coalition pour la justice sociale de Québec et Chaudière-Appalaches a tenu une manifestation surprise mercredi midi dans le hall d'entrée de la Banque Nationale sur le boulevard René-Lévesque. La cinquantaine de personnes ont dénoncé la politique d'austérité du gouvernement Couillard qui vise, selon eux, les plus démunis.
<p>Ann Gingras, présidente du Conseil central Québec-Chaudière-Appalaches CSN, a rappellé mercredi que les banques canadiennes ont enregistré des profits de 33,3 milliards en 2014. Elle était accompagnée de Vania Wright-Larin, du Regroupement d'éducation populaire en action communautaire de Québec et Chaudière-Appalache.</p>
«Le secteur bancaire est l'un des plus favorisés au détriment de la population. C'est à leur tour de faire un effort pour financer nos services publics», soutient Vania Wright-Larin du Regroupement d'éducation populaire en action communautaire de Québec et Chaudière-Appalaches, co-porte-parole de la coalition.
Ann Gingras, présidente du Conseil central Québec-Chaudière-Appalaches CSN, rappelle que les banques canadiennes ont enregistré des profits de 33,3 milliards en 2014. «Plutôt que d'aller chercher 2 % ou 3 % de ces profits-là, le gouvernement coupe dans tous les domaines», déplore-t-elle.
D'autres rassemblements spontanés sont prévus pendant la semaine d'actions dédiée à une meilleure répartition des richesses. Le regroupement comprend une soixantaine de groupes syndicaux, communautaires, féministes et étudiants de la grande région de Québec.