Quarante-six pour cent des enseignants ayant répondu au sondage ont confié avoir été cyberintimidés en lien avec leurs activités d'enseignement, 25 % en raison de leurs opinions et 17 % en raison de leurs activités de recherche.
Quarante-six pour cent des enseignants ayant répondu au sondage ont confié avoir été cyberintimidés en lien avec leurs activités d'enseignement, 25 % en raison de leurs opinions et 17 % en raison de leurs activités de recherche.

Les professeurs se cyberintimident entre eux

Jean-Benoit Legault
La Presse canadienne
MONTRÉAL — Les enseignants des universités du Québec sont victimes de cyberintimidation non seulement de la part de leurs étudiants, mais aussi de la part de certains de leurs collègues, révèle la première étude réalisée sur le sujet dans la province.