Jackson et Céleste Castilloux sont nés à 5h08 et 5h10, le 1er janvier, au Centre mère-enfant Soleil du CHU de Québec-Université Laval. Maman et bébés se portent bien.

Les premiers bébés de l’année à Québec sont des jumeaux [VIDÉO]

Un couple de jumeaux formé d’un garçon et d’une fille ont été les premiers bébés à voir le jour en 2019 à Québec.

Jackson et Céleste Castilloux sont nés à 5h08 et 5h10, le 1er janvier, au Centre mère-enfant Soleil du CHU de Québec-Université Laval. Maman et bébés se portent bien.

Ils sont les premiers enfants du couple formé de Julie Monast et Mathieu Castilloux. «C’est incroyable, surtout le feeling qu’on a eu sachant que c’était les premiers bébés de la ville de Québec avec le staff ici de l’hôpital qui ont été super», explique le nouveau papa, sa fille d’un peu moins de huit livres dans les bras.

Le couple précise que le 1er janvier n’était pas la date prévue pour l’accouchement. 

Leur famille n’était toutefois pas surprise que «quelque chose nous arrive comme ça, surtout pour le Nouvel An, parce qu’il nous arrive toujours des choses […] complètement différentes des gens habituels. Donc ils n’étaient pas surpris que ça nous arrive à nous, disons», poursuit-elle.

Ailleurs au pays

Du côté de Montréal, le premier poupon de l’année semble s’être pointé le bout du nez au Centre universitaire de santé McGill (CUSM). La petite Mariella est née deux minutes après les 12 coups de minuit.

Dans l’est de Toronto, l’Hôpital général de Scarborough a annoncé la naissance de son tout premier bébé de l’année exactement sur le coup de minuit.

Un peu plus à l’ouest, à Saskatoon, le bébé de l’année est arrivé à 1h55 dans la nuit du 1er janvier.

Fait cocasse, la petite Alya, qui est la première à avoir vu le jour à Saskatoon en 2019, partage la même date d’anniversaire que son grand frère prénommé Emery. Ce dernier était le deuxième bébé né à Saskatoon en 2017.

En Colombie-Britannique, à New Westminster, un petit garçon a été le premier à se montrer tout juste une minute après minuit.

Selon les estimations de l’UNICEF, environ 999 bébés devaient voir le jour le 1er janvier 2019 au Canada.

Prénoms populaires

Puis, tout au long de l’année, pas moins de 350 000 petits Canadiens devraient venir au monde. Bon nombre d’entre eux se nommeront Logan, Noah, William, Olivia, Emma ou encore Charlotte.

Liam, Jacob, Charlie et Leo compteront également parmi les prénoms les plus populaires, prévoit l’UNICEF. Certains de ces enfants connaîtront le XXIIe siècle, car cette nouvelle génération vivra en moyenne entre 80 et 85 ans.

Alors que cette année marque le 30e anniversaire de l’adoption de la Convention relative aux droits de l’enfant, l’UNICEF appelle à un meilleur financement des soins de santé pour réduire le taux de mortalité des nouveau-nés.

«Pour cette nouvelle année, prenons la résolution de satisfaire les droits de chaque enfant, à commencer par le droit de survivre», a déclaré Rowena Pinto, chef des programmes à UNICEF Canada, dans un communiqué mardi.

Les estimations du nombre de naissances s’appuient sur un rapport de l’ONU quant aux tendances démographiques mondiales en 2017. Avec la presse canadienne