Le brigadier-général Jennie Carignan a confirmé que l’armée canadienne restera sur les lieux aussi longtemps qu’il sera nécessaire. Les militaires sont présents un peu partout sur le territoire outaouais, dont ici sur la rue Saint-Louis, à Gatineau.

Les militaires resteront «aussi longtemps» que nécessaire

Les militaires resteront sur le terrain «aussi longtemps» que l’évolution de la crue rendra leur présence utile, assure le brigadier-général Jennie Carignan.

Le brigadier-général Carignan a accompagné le premier ministre Justin Trudeau, mercredi à Gatineau, pour une visite au centre d’aide aux sinistrés de la rue Jean-René-Monette. Ils ont également pris le temps de rencontrer des membres des Forces armées canadiennes occupés à remplir des sacs de sable pour les citoyens touchés par les inondations.

«On est extrêmement fiers de pouvoir se déployer en soutien […] aux autorités civiles provinciales pour venir aider nos concitoyens», a mentionné le brigadier-général Carignan.

Elle a aussi fait savoir que le déploiement des militaires ne s’est pas fait pour une durée «prédéterminée».

«Pour l’instant, on se concentre vraiment à répondre à la demande, a-t-elle mentionné. On va rester aussi longtemps qu’il y a un besoin.»

La militaire, qui dirige la Force opérationnelle interarmées (Est), a souligné que les commandants sur le terrain s’occupent de répartir les troupes en fonction des besoins exprimés au quotidien par les autorités locales, en Outaouais comme dans les autres régions actuellement aux prises avec une crue exceptionnelle.

À l’échelle du Québec, pas moins de 960 membres des Forces armées canadiennes étaient déployés, mercredi.