Les guichets de la rue des Jardins, à deux pas de l’Hôtel de Ville, seront inaccessibles environ du 15 au 29 novembre 2019.

Les guichets Desjardins du Vieux-Québec disparaîtront… pour 2 semaines

Critiquée dans le passé pour la fermeture de succursales et de guichets automatiques, la Caisse populaire de Québec va au-devant des coups : les distributeurs de billets verts du Vieux-Québec disparaîtront durant deux ou trois semaines, en plein lancement du Marché de Noël allemand, prévient-on.

C’est le directeur général de la caisse, Denis Laforest, lui-même qui a pris l’initiative de nous appeler. Il voulait rassurer la clientèle avant qu’un «membre» Desjardins contacte Le Soleil après s’être buté à une porte close, comme ce fut le cas en septembre. «J’ai décidé d’être plus proactif.»

Donc, les guichets de la rue des Jardins, à deux pas de l’Hôtel de Ville, seront inaccessibles environ du 15 au 29 novembre. Le propriétaire de l’immeuble, où logeait une succursale de la Caisse de Québec jusqu’en janvier, doit effectuer des travaux afin d’améliorer l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite, explique M. Laforest. «Les guichets vont être enlevés pendant au maximum trois semaines.»

Les commerçants, touristes et résidents devront donc effectuer leurs transactions ailleurs, notamment à la billetterie cachée au sous-sol de l’hôpital de l’Hôtel-Dieu et sur le Web.

Denis Laforest a cependant pensé à la pointe d’achalandage du Marché de Noël allemand qui s’installera dans le secteur du 22 novembre au 23 décembre. Quelque 90 commerçants y sont attendus.

Pour la première fin de semaine de l’événement, du 22 au 24 novembre, une caisse Desjardins mobile sera stationnée dans la rue Sainte-Anne. Il s’agit d’un autobus dans lequel se trouve notamment un automate bancaire. 

M. Laforest compte sur la célérité des ouvriers pour finir rapidement les rénos : «Dès le 29 novembre, les membres auront de nouveau accès aux guichets automatiques, juste à temps pour le second week-end du Marché de Noël».