Le Soleil

Les garçons qui ont fréquenté une garderie décrochent moins 

Jean-Benoit Legault
La Presse canadienne
MONTRÉAL - Les garçons qui commencent à fréquenter un service de garde entre les âges de six et 36 mois sont ensuite plus susceptibles de réussir leurs études secondaires et moins à risque de souffrir de pauvreté à l’âge adulte, démontre une nouvelle étude canadienne publiée par le journal médical Pediatrics.