L’incendie qui ravage le secteur de Chuckegg Creek est plus important qui frappe la province.

Les évacués de High Level pourront revenir à la maison dès lundi

HIGH LEVEL, Alb. — Des responsables locaux ont annoncé que des milliers de personnes évacuées à cause du feu de forêt dans les secteurs de High Level, de Mackenzie County, et de la Première Nation Dene Tha avaient reçu l’autorisation de revenir chez elles à compter de lundi.

L’annonce a été diffusée dimanche sur la page Facebook de la municipalité de High Level. Une vidéo montrant des dirigeants municipaux, régionaux et autochtones et même le premier ministre albertain Jason Kenney dans un centre de commandement accompagnait le texte de l’annonce.

«En direct de la base forestière, nous avons une excellente nouvelle à vous annoncer aujourd’hui. Nous voulons dire à tout le monde que, oui, vous pouvez rentrer à la maison», a lancé la mairesse Chrystal McAteer.

La municipalité est située à environ 600 km au nord-est d’Edmonton. Les gens pourront entrer par le nord et l’est de la ville à 10h, lundi matin, a-t-elle précisé.

L’incendie qui ravage le secteur de Chuckegg Creek est plus important qui frappe la province. Sa superficie couvre près de 2800 kilomètres carrés et il n’est toujours pas contrôlé. Cependant, les pompiers ont pu installer des coupe-feu et allumer des petits incendies préventifs afin de protéger les collectivités. Aucun immeuble résidentiel ou commercial de High Level n’a été endommagé.

Cette annonce signifie que plus de 4000 personnes pourront revenir à la maison.

Mme McAteer a toutefois prévenu la population que l’alerte d’évacuation demeurait en vigueur, ce qui signifie que les résidants doivent être prêts à repartir à brève échéance si l’incendie menaçait de nouvelle la ville.

Par ailleurs, la population de Slave Lake, une municipalité partiellement détruite par un incendie en 2011, demeure en état d’alerte à cause des incendies qui font rage à environ 33 km au nord-est de son territoire.