Les étudiants d'une université américaine encouragés à porter des armes

Le président de l'université Liberty a encouragé les étudiants de l'école chrétienne à transporter des armes dissimulées sur le campus afin de se défendre en cas d'attaque armée.
Vendredi à ses étudiants, Jerry Falwell fils, a affirmé qu'ils pourraient arrêter «ces musulmans avant qu'ils n'entrent», ajoutant qu'il fallait leur «donner une leçon» s'ils se pointaient sur le campus.
Cette déclaration lui a valu un tonnerre d'applaudissements, quoique certains ont considéré que le président était allé trop loin en pointant spécifiquement les musulmans, rapporte le site de nouvelles News & Advance.
Interrogé par un étudiant sur les réseaux sociaux, M. Falwell a précisé qu'il faisait référence aux musulmans extrémistes comme ceux qui ont commis des attentats «à Paris et en Californie».
Joint par la suite par le journal, il a pris un peu de recul, affirmant qu'il y avait «plusieurs bons musulmans modérés».
Il a ajouté qu'il avait décidé de transporter une arme après les récents attentats.
«J'ai toujours pensé que si plus de bonnes personnes avaient un permis de port d'arme dissimulée, nous pourrions stopper ces musulmans avant qu'ils n'entrent», avait-il dit devant les étudiants.
Il n'a pas répondu à une demande d'entrevue de l'Associated Press.