Les employeurs et les syndicats ne devraient pas hésiter à aborder ces problèmes de front, malgré leur nature personnelle, puisqu’il en va de leur responsabilité d’assurer un milieu de travail sain et sécuritaire, plaide le Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale.
Les employeurs et les syndicats ne devraient pas hésiter à aborder ces problèmes de front, malgré leur nature personnelle, puisqu’il en va de leur responsabilité d’assurer un milieu de travail sain et sécuritaire, plaide le Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale.

Les employeurs et les syndicats peuvent mieux soutenir les femmes victimes de violence selon des organismes

La Presse Canadienne
MONTRÉAL — Dans le cadre des 12 jours d’action contre les violences envers les femmes, le Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale sollicite cette année le soutien des employeurs et syndicats.