Les embûches tombent une à une pour favoriser la réalisation de la voie de contournement ferroviaire à Lac-Mégantic.

Les embûches tombent autour de la voie de contournement

Les embûches tombent une à une pour favoriser la réalisation de la voie de contournement ferroviaire à Lac-Mégantic.

C’est la constatation que fait le député de Mégantic, Ghislain Bolduc, à la suite des développements observés dans ce dossier au cours des dernières semaines.

Un autre coup de pouce encourageant est venu lundi, quand le ministre des Transports du Québec, André Fortin, s’est présenté à Ottawa pour participer à une rencontre fédérale/provinciale des ministres des Transports canadiens.

M. Fortin avait la ferme intention de soulever le dossier avec son homologue fédéral Marc Garneau. En s’y présentant, il a salué l’intention du gouvernement libéral de Justin Trudeau d’investir une somme « substantielle » pour la construction de la nouvelle voie ferrée permettant de contourner Lac-Mégantic.

Selon M. Bolduc, la machine est en marche dans le but de conclure rapidement une entente sur le financement de la construction de cette voie.

« C’est une rencontre qui était prévue depuis un certain temps, mais je sais que le ministre Fortin voulait en parler avec le ministre Garneau à la suite de sa déclaration de la semaine dernière sur la participation du fédéral », explique le député Bolduc, qui est adjoint parlementaire du ministre des Transports.

« Disons qu’on joint l’utile à l’agréable! Les choses avancent et des fois, il faut les aider. »

M. Bolduc souhaite lui aussi que les divers intervenants puissent arriver à une annonce officielle dans les prochains mois, à temps pour le cinquième anniversaire de la tragédie, le 6 juillet 2018. « Le ministre Garneau a parlé de juillet. Au plus tard en juillet », lance-t-il.

« Nous travaillons en fonction de cet échéancier. Nous arrivons dans un entonnoir dans ce dossier. Nous faisons des vérifications de tous les côtés pour que tout avance correctement. »

À ceux qui diront que la fameuse annonce officielle arrivera quelques mois, voire quelques semaines, avant les élections provinciales, M. Bolduc répond que le fédéral n’a pas tenu compte dans son échéancier de la date du scrutin québécois. Il faut aussi comprendre que les derniers développements ont eu lieu à la suite des élections municipales de l’automne dernier, ce qui a demandé quelques ajustements. « C’est l’évolution du dossier tout simplement », assure-t-il.

« L’annonce faite par M. Garneau la semaine dernière n’a rien à voir avec nous. Elle n’a pas été déclenchée par les élections au Québec. »

Jointe par La Tribune, la mairesse de Lac-Mégantic Julie Morin s’est réjouie « encore une fois des derniers événements. »

« Les deux paliers de gouvernement se parlent. Tout le monde veut que ça avance rapidement pour en arriver à une entente. »

Mme Morin ajoute que d’autres discussions auront lieu cette semaine au chapitre régional entre les municipalités impliquées.

Ghislain Bolduc, député de Lac-Mégantic, se réjouit des développements dans le dossier de la voie de contournement.