Lorsque le conducteur est arrivé au poste frontalier de Derby Line, au Vermont, avant d'entrer au Canada, le 7 décembre, il a déclaré aux agents que son camion était vide.
Lorsque le conducteur est arrivé au poste frontalier de Derby Line, au Vermont, avant d'entrer au Canada, le 7 décembre, il a déclaré aux agents que son camion était vide.

Les douaniers saisissent 166 kilos de cocaïne à la frontière canado-américaine

Associated Press
MONTPELIER — Les douaniers américains ont saisi 166,6 kilos de cocaïne cachée dans un camion se préparant à entrer au Québec au poste frontalier de Derby Line, peut-on lire dans un document judiciaire.

La drogue, répartie dans 142 paquets en forme de brique, a été découverte au petit matin du 7 décembre par des agents du U.S. Customs and Border Protection grâce à un chien renifleur. Elle avait été placée dans un compartiment secret, ajoute l'affidavit.

Ce compartiment avait été remarqué étant vide deux jours auparavant par des agents américains lorsque le véhicule est entré aux États-Unis à Alexandria Bay, dans l'État de New York.

Le conducteur du camion immatriculé au Québec, Jason Nelson, a été accusé de possession avec l'intention d'en faire le trafic devant la cour fédérale de Plattsburgh. Son âge et sa nationalité n'ont pas été précisés dans les documents judiciaires.

Nelson est détenu en attendant sa comparution prévue la semaine prochaine. Son avocat n'a pas rappelé l'Associated Press.

Le camion avait fait l'objet d'une fouille à Alexandria Bay lorsqu'un chien renifleur avait détecté l'odeur résiduelle de narcotique. Les agents ont découvert un compartiment caché fabriqué à la maison à l'avant du véhicule, relate le document.

Le prévenu se dirigeait vers Tremont, en Pennsylvanie. Son camion transportait des meubles.

Lorsque Nelson est arrivé au poste frontalier de Derby Line, au Vermont, avant d'entrer au Canada, un peu avant 1h30, le 7 décembre, il a déclaré aux agents que son camion était vide.

Un autre chien a aussi remarqué la présence de narcotique. Une fouille plus approfondie a permis aux douaniers de découvrir la drogue. Un examen a permis de déterminer qu'il s'agissait de cocaïne.