La Commission de l’immigration et du statut de réfugié dit que les délais sont d’environ 21 mois, et qu’ils auraient pu être encore plus élevés sans le versement d’argent supplémentaire par le gouvernement fédéral.

Les délais sont d'environ 21 mois pour les demandeurs d'asile

OTTAWA - L’agence qui traite les demandes de statut de réfugié affirme que les demandeurs d’asile qui arrivent maintenant au Canada devront attendre près de deux ans avant d’apprendre s’ils peuvent rester.

La Commission de l’immigration et du statut de réfugié dit que les délais sont d’environ 21 mois, et qu’ils auraient pu être encore plus élevés sans le versement d’argent supplémentaire par le gouvernement fédéral.

Les libéraux ont mis de côté 74 millions $ cette année pour s’attaquer à un important arriéré de demandes d’asile au sein de l’agence.

La commission a engagé plus de 60 nouveaux employés pour statuer sur les demandes de statut de réfugié, dont plusieurs proviennent d’un afflux de dizaines de milliers de migrants «irréguliers» qui sont arrivés des États-Unis en passant par des points d’entrée non officiels.

L’organisation prévient que les temps d’attente pourraient augmenter étant donné qu’elle devrait traiter 60 000 nouvelles demandes au cours de l’exercice financier actuel, qui se terminera en mars 2019.

Le Conseil canadien pour les réfugiés souligne que les demandeurs d’asile retenus attendent deux ans et demi supplémentaires pour devenir résidents permanents - une situation qui le préoccupe à laquelle il convient de remédier, affirme-t-il.