Les coups d’éclat antispécistes sont-ils nécessaires?

Anne-Sophie Poiré
Anne-Sophie Poiré
Le Soleil
Ils ont fait irruption dans un Ashton de Québec samedi dernier. Ils sont entrés chez Joe Beef et dans d’autres restaurants montréalais: les antispécistes se font de plus en plus visibles. Tour d’horizon de leur message et des tactiques pour le crier haut et fort.