Les citoyens de Québec invités à lire «Les chars meurent aussi» [VIDÉO]

La Ville de Québec a lancé, mardi, le projet «Une ville, un livre» qui se tiendra tout au long du mois de mars à l’occasion du Mois de la Francophonie. Pour l’occasion, les citoyens de Québec sont invités à lire «Les chars meurent aussi», de Marie-Renée Lavoie, publié aux éditions XYZ.

Reconnue comme ville littéraire par l’UNESCO, Québec invite donc ses citoyens à lire un même livre pour encourager les échanges, un mouvement créé par la Ville de Seattle. «À l’instar d’autres villes qui ont la désignation de l’UNESCO et de la Ville de Seattle ayant initié le mouvement Une ville, un livre, nous souhaitons encourager la lecture, favoriser la littératie et resserrer le tissu social par le biais d’une œuvre partagée», a souligné Alicia Despins, membre du comité exécutif et responsable de la culture, de la techno-culture et des grands événements culturels.

Les citoyens sont invités tout au long du mois de mars à participer à des clubs de lecture et à des rencontres avec l’auteure, à commenter des capsules vidéo et à partager leurs coups de cœur sur les réseaux sociaux par l’entremise du #unevilleunlivre. Il est possible de se procurer le livre chez les libraires de la région et dans les 26 bibliothèques du réseau de la Bibliothèque de Québec.