Les centrales de taxi ne portent pas Uber dans leur coeur.

Les chauffeurs de taxi de Québec porteront des foulards jaunes anti-Uber

Les taxis de la région de Québec arborent des foulards jaunes pour protester contre les services d'Uber, qui propose de transporter des particuliers moyennant rétribution.
L'offensive est provinciale, parrainée par le Comité provincial de concertation et de développement de l'industrie du taxi.
Jusqu'à dimanche, les chauffeurs de taxi vont ainsi «sensibiliser» leurs clients aux risques liés à Uber, qui fait dans le transport illégal de personnes selon les contrôleurs routiers et les politiciens. Il est question des tarifs variables, de la couverture d'assurances, des risques d'arrestation aussi.