Le nombre de nouveaux cas de COVID-19 est reparti à la hausse dans la Capitale-Nationale, qui enregistrait mercredi 159 nouvelles infections.
Le nombre de nouveaux cas de COVID-19 est reparti à la hausse dans la Capitale-Nationale, qui enregistrait mercredi 159 nouvelles infections.

Les cas de COVID-19 en augmentation dans la Capitale-Nationale, en baisse dans Chaudière-Appalaches

Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
Le nombre de nouveaux cas de COVID-19 est reparti à la hausse dans la Capitale-Nationale, qui enregistrait mercredi 159 nouvelles infections, contre 125 mardi et 95 lundi. Dans Chaudière-Appalaches, la tendance est au contraire à la baisse.

En plus des 159 nouvelles contaminations, le dernier bilan du CIUSSS de la Capitale-Nationale fait état de 14 autres cas positifs qui se sont ajoutés dans les derniers jours «en raison d’un problème technique lors d’une mise à jour du système informatique ayant causé une erreur de transmission de certains cas». 

Ces 173 nouveaux cas portent donc à 6465 le nombre de personnes infectées dans la Capitale-Nationale depuis le début de la pandémie, dont 4924 sont rétablies. 

Deux nouveaux décès ont été rapportés mercredi, dont l’un a été signalé au CHSLD Saint-Augustin. Il s’agit du septième décès à survenir dans cet établissement, qui compte 29 usagers et 34 employés infectés depuis le début de la deuxième vague.

L’autre décès est survenu au Centre d’hébergement du Fargy, dont la récente éclosion a touché jusqu’à maintenant 11 résidents et six employés. 

Ces deux nouveaux décès portent à 249 le nombre de personnes qui ont succombé au virus dans la région depuis le début de la pandémie.

Au total, la Capitale-Nationale compte 22 milieux d’hébergement touchés par des éclosions. La très grande majorité est dans la ville de Québec, mais Portneuf, qui est passée en zone rouge la semaine dernière, n’est pas épargnée. En date de mercredi, la région comptait deux ressources aux prises avec des éclosions, dont le Complexe O’Sommet de Donnacona, qui comptait pas moins de 27 usagers et six employés infectés selon le dernier bilan. 

Le bilan de mercredi du CIUSSS de la Capitale-Nationale faisait par ailleurs état de 92 personnes hospitalisées pour des complications liées à la COVID-19 dans la Capitale-Nationale, soit une de plus que la veille. De ce nombre, neuf sont aux soins intensifs (+1). 

À l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ), désigné pour accueillir les patients de l’Est du Québec qui souffrent de complications liées à la COVID-19, on comptait mercredi 24 personnes hospitalisées, dont trois aux soins intensifs.

Aux prises avec des éclosions depuis plus de trois semaines, l’IUCPQ a fait l’objet d’une opération de dépistage massif lundi et mardi. Les résultats des tests subis par l’ensemble des usagers et des employés de l’établissement seront connus jeudi.

Deux hôpitaux du CHU de Québec sont également en éclosion, dont l’Hôpital de l’Enfant-Jésus, où deux unités sont touchées. L’une d’elles comptait mercredi 10 employés infectés, alors que l’autre, qui est une unité de courte durée gériatrique gérée par le CIUSSS, dénombrait 17 usagers et six travailleurs du CIUSSS atteints.

L’Hôpital du Saint-Sacrement est également aux prises avec une éclosion depuis quelques semaines. En date de mercredi, 26 usagers et 16 employés avaient contracté le virus. 

Au total, le CHU de Québec comptait mercredi 71 employés en isolement, dont 58 qui sont atteints de la COVID-19. 

Désigné lui aussi COVID-19 pour l’Est du Québec, l’Hôpital de l’Enfant-Jésus doit répondre à trois fois plus d’hospitalisations que durant la première vague. Selon les données de mercredi, 68 patients infectés y sont actuellement hospitalisés, dont six aux soins intensifs. 

Cette augmentation du nombre d’hospitalisations, jumelée à la diminution des effectifs, a amené le CHU de Québec à annoncer mardi l’annulation ou le report de 6000 rendez-vous ambulatoires et de 300 chirurgies par semaine.

Chaudière-Appalaches

Dans Chaudière-Appalaches, le nombre de nouveaux cas était à la baisse mercredi, avec 67 nouvelles infections, contre 75 mardi et 81 lundi. Le nombre de personnes hospitalisées pour des complications liées à la COVID-19 a également diminué, passant de 54 mardi à 47 mercredi. Parmi elles, 12 sont aux soins intensifs.

Trois hôpitaux de la région sont toujours aux prises avec des éclosions. L’Hôtel-Dieu de Lévis comptait en date de mercredi 34 cas actifs chez les usagers et 23 chez les travailleurs, ainsi que deux décès cumulatifs. À l’Hôpital de Saint-Georges, on dénombrait sept usagers et six employés infectés, alors qu’à l’Hôpital de Thetford Mines, on comptait «moins de cinq» cas actifs chez les usagers. 

«Actuellement malgré les éclosions et une main-d’oeuvre qui demeure précaire, nous sommes en mesure de maintenir 90 % des activités chirurgicales à l’Hôpital de Saint-Georges et 70 % pour l’Hôpital de Thetford (nous visons 100 % la semaine prochaine à cet endroit)», indique par courriel une porte-parole du CIUSSS de Chaudière-Appalaches, Mireille Gaudreau. 

Les éclosions et le retrait de plusieurs employés a amené le CISSS de Chaudière-Appalaches à fermer il y a plus d’une semaine les deux salles du bloc opératoire du Centre Paul-Gilbert et à rapatrier les ressources humaines du côté de l’Hôtel-Dieu de Lévis, qui a été désigné pour recevoir les patients de Chaudière-Appalaches souffrant de complications liées à la COVID-19. 

«À cet endroit, nous fonctionnons actuellement à six salles sur huit. Le taux d’activité est donc d’environ 60 % dans ce secteur. La situation évolue rapidement et est évaluée chaque semaine selon le portrait de disponibilité de la main-d’œuvre. Nous tentons de maintenir le maximum d’accessibilité selon la disponibilité de nos ressources. Cela représente environ 90 chirurgies par semaine qui sont reportées dans différentes spécialités médicales. Toutes les chirurgies à réaliser sont évaluées et les priorités sont orientées vers les chirurgies urgentes et semi-urgentes ainsi que les chirurgies oncologiques», détaille Mireille Gaudreau.

En date de mercredi, le CISSS de Chaudière-Appalaches faisait état de 53 éclosions actives sur son territoire, dont 18 concernent des entreprises, 12, des écoles, et sept, des milieux d’hébergement (quatre RPA, deux CHSLD et une unité de réadaptation fonctionnelle). 

Les 67 nouveaux cas de COVID-19 rapportés mercredi portent à 2291 le nombre de personnes infectées dans Chaudière-Appalaches depuis le début de la pandémie. De ce nombre, 1684 sont rétablies et 39 sont décédées, pour un total de 568 cas (confirmés) actifs.