Scott Richmond

Les Capitales frappent l’air contre les Miners

Face à un lanceur gaucher qu’ils ne connaissaient pas d’une miette, les Capitales de Québec ont frappé de l’air, vendredi au Stade Canac, pour s’incliner 3-2 devant les Miners de Sussex County en ouverture d’une série de quatre matchs en trois jours.

James Campbell (2-0) a lancé six manches sans donner de coup sûr à ses rivaux pour filer vers une victoire arrachée aux dépens du vétéran Scott Richmond (3-4), efficace même s’il a donné un circuit de deux points à Audy Ciracio dès la première manche.

«On ne savait rien de leur lanceur, il nous a surpris avec son étoffe et ça nous a pris quelques tours au bâton pour voir ce qui se passait. On a essayé de revenir [en septième], mais c’était trop peu trop tard. Il a très bien lancé, le bonhomme», admettait le gérant Patrick Scalabrini, en levant aussi son chapeau à l’endroit de Richmond.

L’ancien lanceur des Blue Jays n’a cédé que quatre coups sûrs en sept manches. En fin de compte, c’est une erreur commise en troisième manche par le nouveau troisième-­but Jesse Hodges, avec qui Richmond a déjà joué, qui a fait la différence.

«Il n’y a rien à faire d’autre après cela que de se racheter, et il l’a fait à deux reprises avec un coup sûr productif et un très beau jeu défensif. Personnellement, j’ai mal lancé mon changement de vitesse en première manche et les erreurs de début de match font souvent mal. Ma ligne paraît bien sur papier, mais je n’étais pas à mon meilleur. Je sens par contre que ça s’en vient, notre affaire, l’alignement se précise, mais on devra mieux lancer», soulignait Richmond, en s’incluant dans l’analyse.

Les Capitales tiraient de l’arrière 3-0 lorsqu’ils ont tenté de revenir. Ils ont brisé le match sans point ni coup sûr de Campbell en fin de septième par l’entremise de Stalyer Hernandez. Ils ont inscrit deux points dans ce tour au bâton, mais n’ont pas été en mesure de compléter leur remontée.

«Il s’ajoute de la nervosité et de la pression lorsque le lanceur adverse n’a pas encore accordé de coup sûr en septième manche. La zone de prises était un peu large aussi, ça explique pourquoi ce fut un peu difficile pour Hodges et Jhalan [Jackson]. Et en neuvième, ils ont envoyé le meilleur releveur de la Ligue», constatait Scalabrini à propos de l’attaque de seulement trois coups sûrs des siens.

«On va virer ça de bord»

Il s’agissait d’une deuxième défaite de suite pour les Capitales, qui n’ont gagné que six fois en 21 matchs au Stade Canac. Du jamais vu! 

«Je ne sais pas ce qui se passe à domicile, mais je suis toujours convaincu qu’on va virer ça de bord et qu’on a tout ce qu’il faut pour le faire», indiquait le gérant, dont le club présente une fiche globale de 16-28. Les Capitales affichent 14 matchs de retard sur les Miners, meneurs au classement, mais leur cible est plus réaliste, soit le quatrième rang donnant accès aux séries.

NOTES : Stayler Hernandez a été nommé le joueur du mois de juin chez les Capitales. Le premier-but cubain affichait une moyenne offensive de ,356 avant le match de vendredi… Les Capitales disputent un programme double, samedi, à compter de 17h. Il s’agit du match du 27 juin suspendu à cause de la pluie en première manche. On disputera les neuf manches régulières tandis que la seconde rencontre en sera une de sept manches… Karl Gélinas a lancé dans l’enclos des releveurs et se dirige vers un retour au jeu à la fin de la semaine prochaine… L’avant-champ T.J. White se rapproche également de l’alignement partant. Le scénario optimiste serait qu’il reprenne sa place après le match des étoiles, jeudi… 

+

ENCORE DU MOUVEMENT

À l’approche de la pause du Match des étoiles, qui aura lieu mardi à Rockland, le gérant Patrick Scalabrini a encore apporté des changements à son alignement. Le Canadien Jesse Hodges a été mis sous contrat, vendredi, comme joueur de troisième but. Il vient d’être libéré de la filiale AA des Cubs de Chicago, où il n’a frappé que dans une moyenne de ,202 cette saison. «Il a connu une forte saison, il y a deux ans, dans le A, et les rapports disent qu’il est un joueur aussi aimé que T.J. White. Nous étions à court de joueurs pendant les Jeux panaméricains, mais il avait surtout le CV d’un gars qu’on ne pouvait pas passer par-dessus», disait Scalabrini, qui a libéré le voltigeur Kody Ruedisili, victime d’un surplus à sa position. Le gérant lui a trouvé un poste avec l’équipe de Lake Erie, dans la Ligue Frontier. CARL TARDIF

+

SHAW HONORÉ

Le receveur Chris Shaw a été surpris, mercredi, lorsque Patrick Scalabrini l’a félicité pour sa sélection au Match des étoiles de la Ligue Can-Am. «J’étais un peu en état de choc de l’apprendre, je n’avais aucune idée qu’on m’avait choisi. Il s’agit de ma première participation à un tel match dans les rangs professionnels. Pour la première fois depuis plusieurs années, je suis en santé et j’en profite. J’obtiens de bonnes présences, je joue de façon régulière. Je ne dirais pas que j’en fais plus que je le pensais, car j’ai toujours su que j’avais le potentiel pour évoluer à ce niveau. Ça donne de la motivation pour la seconde moitié de saison, c’est certain, mais je pense plus à l’équipe qu’à moi. On voudra gagner plus souvent, et je pense qu’on a un bon groupe de joueurs et nous serons tous sur la même longueur d’onde», a expliqué l’auteur d’une moyenne de ,274. Il vient au deuxième rang des meilleurs producteurs de points de l’équipe avec 15. CARL TARDIF