Selon David Poitras, porte-parole du Service de police de la Ville de Québec, les caméras «ont contribué aux enquêtes lors des manifestations du Sommet 
du G7».
Selon David Poitras, porte-parole du Service de police de la Ville de Québec, les caméras «ont contribué aux enquêtes lors des manifestations du Sommet du G7».

Les caméras du G7 continueront de filmer

Baptiste Ricard-Châtelain
Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil
Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a définitivement choisi de laisser en place les «quelques dizaines» de caméras installées au printemps 2018 en prévision du Sommet du G7.